Vous êtes ici : Accueil > Les formations > Filières générales > Projets linguistiques > Archives > PRIMARY-PREMIERES PROJECT 2013-2014
Publié : 16 avril 2014

PRIMARY-PREMIERES PROJECT 2013-2014

PRIMARY-PREMIERES PROJECT 2013-2014

Les élèves de la 1STMG2 sont impliqués dans un projet de parrainage pour cette année scolaire avec la classe de CE2-CM1 de Mme Karine Bailleul, à l’école Jean Moulin à Louviers. Ce projet, né d’une idée de leur professeur d’anglais, Jenny Léger, vise à aider les élèves de 1STMG à réviser quelques bases en se tournant vers une pédagogie pour les plus petits.
Lors de la première visite, au mois d’octobre, les grands avaient préparé une histoire à raconter aux plus petits, des jeux et une affiche pour aider dans les présentations. Les petits, de leur côté, avaient préparé des jeux pour se connaître, tout en jouant en anglais.
Lors de la deuxième visite, au mois de février, les grands avaient imaginé des jeux pour réviser du vocabulaire. Les plus petits avaient apporté un livre de la maison et ont suivi des moments de lecture en tête à tête avec un grand chacun.
Les préparatifs sont en train pour la 3e visite et cette fois-ci, ce sont les CE2-CM1qui viendront au lycée. Les élèves de 1STMG s’occuperont d’eux lors de la visite et envisagent de préparer un goûter pour leurs jeunes camarades.
Karine Bailleul et Jenny Léger sont ravies de ce projet. Les élèves, grands comme les petits, trouvent un intérêt dans l’attention de l’autre. Les grands sont obligés de se poser de réelles questions de compréhension pour permettre d’expliquer certaines choses aux petits et pour tout ce qui concerne la prononciation anglaise, il fallait faire un travail approfondi pour permettre aux plus jeunes de comprendre. Pour les CE2-CM1, ils sont très demandeurs de l’attention des grands et apprécient d’avoir ce contact privilégié.
Le bilan sera dressé à la fin de l’année, mais les deux enseignants sont très contentes des retombées dans leurs classes respectives. Et deux élèves de 1STMG ont demandé à prolonger les temps du projet en passant du temps dans la classe de Karine Bailleul à la fin de l’année sous forme de stage après les épreuves du Baccalauréat. C’est une belle preuve de l’implication des jeunes dans le projet et leur motivation.